La prévalence du cancer de la peau a augmenté de manière drastique. Il s’agit désormais du cancer le plus fréquent. Parmi les différentes formes, les deux types de cancer de la peau « non-mélanome » (le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire), sont nettement plus fréquentes que le mélanome qui est extrêmement dangereux. La Suisse est considérée comme un «pays à haut risque» concernant le cancer de la peau. L’exposition aux rayons UV de la population est relativement importante d’une part en raison des loisirs de montagne et d’autre part en raison des voyages fréquents dans les pays ensoleillés. Aujourd’hui, l’importance de bien protéger les enfants du soleil ne fait plus aucun doute.